PRESENTATION DE LA FERME de LOGODEC

Publié le par Amap du Loch

Notre projet est de vivre simplement sur une petite ferme familiale avec nos quatre enfants (Anna 10 ans, Martin 7 ans, Nicolas 3 ans, Pacôme 5 mois).

Nous nous sommes installés en 1997 à Séné, où nous sommes restés 7 ans.

En avril 2004, nous avons déménagé nos vaches, poules, cochons, couvées … et tout le reste, pour construire notre nouvelle ferme à Logodec (Pluvigner).

Depuis, nous aménageons progressivement les lieux sur nos 17 ha de prairies. Nous y élevons une dizaine de vaches Bretonnes pie-noir et leur suite (veaux, génisses et bœufs).

La recherche d’autonomie et le respect de l’environnement nous ont conduits à divers choix :

  • système tout herbe : l’alimentation des vaches est composée uniquement de l’herbe des prairies et du foin de la ferme.

  • traite à la main, une fois par jour, le matin.

  • transformation artisanale de tout le lait produit, dans notre fromagerie.

  • vente directe sur les marchés et à la ferme.

  • Agriculture biologique (par conviction, dès le début de notre installation en 1997).

Nos produits, pour la plupart au lait cru, ne sont pas standardisés. Fabriqués à partir du lait de nos vaches Bretonnes pie-noir, leur goût, au parfum de l’herbe des prés, varie selon les saisons.

Nous aurons plaisir à vous donner plus d’explications lors d’une visite (en groupe ou individuelle). La ferme est ouverte tous les mercredis après midi de 14h30 à 19h30.

 

Christophe Mougeot et Céline Bohers Ferme de Logodec

56330 Pluvigner 02 97 59 00 86 fermedelogodec@wanadoo.fr

PRODUITS DE LA FERME DE LOGODEC A PLUVIGNER

Agriculture biologique certification Ecocert

 

Produits laitiers :

 

Produits

Poids

Prix

Fromage blanc « faisselle »

Demi-écrémé

Pot de 500 g

Pot de 1 kg

2 €

4 €

Gwell (encore appelé gros lait :

Yaourt breton) Demi-écrémé

Pot de 500 g

Pot de 1 kg

1.60 €

3.20 €

Crème dessert aux oeufs

Pot de 125 g

0.65 €

Crème fraîche

Pot de 125 g

1.10 €

Trois sortes de fromages :

  • Petit cœur de Logodec

(type St Marcellin)

Frais, mi-frais ou secs

 

  • Touron

(même type en plus gros)

Frais, mi-frais ou secs

 

  • Pavé de Logodec

(variante du Pont l’Evêque)

Mi-frais ou secs

Le poids des

fromages varie suivant le stade d’affinage.

 

1.70 €

 

 

 

4 €

 

 

4 €

 

Confitures de lait

6 parfums : nature, amandes, chocolat, chocolat-noisettes

cardamome, douceur de Noël (chocolat, écorces d’oranges, noix, cannelle, cardamome).

Pot de 240 g

4 €

prix public

 

3.50 € prix AMAP

 

Autres produits issus de notre jardin :

 

Sirop de menthe

Bouteille 75 cl

4 €

Confiture de rhubarbe

Pot de 240 g

3.50 €

Gelée de pomme à la cannelle

Pot de 240 g

3.50 €

Jus de pomme

Bouteille 1 l

2.50 €

 

Tous les emballages en verre sont repris.

Les emballages en plastique devront être identifiés pour être réutilisés par famille.

 

 

 

 

La traite à la main

Bien souvent, on nous demande pourquoi nous n’achetons pas une machine à traire.

Notre principale raison, c’est le plaisir !...Plaisir de proximité avec nos vaches. C’est un bon moment de méditation matinale ! Le caractère plutôt doux et flegmatique des vaches nous y encourage. Mais il existe aussi beaucoup d’autres avantages :

Longévité des animaux : Les trayons des vaches sont très vite abîmés par une machine à traire (les sphincters ne sont plus élastiques). Les animaux sont donc réformés jeunes pour ne pas risquer les mammites.

Les mammites : Une mammite est une inflammation de la mamelle par remontée de germes extérieurs dans le trayon. Le lait n’est dans ce cas pas consommable. Ce sont des infections extrêmement courantes dans les élevages laitiers. En trayant à la main, nous n’avons jamais ce problème.

Hygiène de traite : Un seau est plus facile à laver que des tuyaux. D’autre part, si le lait est souillé, on le voit de suite et on le jette. Avec une machine, si des saletés sont aspirées, on a aucun moyen d’intervenir.

Qualité du lait : Les globules gras du lait sont très fragiles ; si le lait est pulsé dans des tuyaux, ils risquent de se dégrader (lipolyse). La traite à la main nous garantit donc une meilleure qualité du lait.

Bien sûr, nous ne pouvons pas passer sous silence les deux inconvénients majeurs:

Il est impossible de se faire remplacer pour ce travail quotidien. En effet, rares sont les personnes qui savent traire et il faut plusieurs mois d’apprentissage pour savoir traire le troupeau de 8 vaches.

Nous avons régulièrement des douleurs aux mains (tendinites).

Nous n’adopterions une machine à traire que si ces inconvénients commençaient à peser plus lourd que tous les avantages.

Pour l’instant, nous restons bien au chaud contre nos vaches pour les traire !


Christophe Mougeot Céline Bohers

Ferme de Logodec 56330 PUVIGNER

Tel : 02 97 59 00 86

Courriel :


 


Publié dans Les producteurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article